IRONMAN 70.3 Italie

IRONMAN 70.3 ITALIE : Dimanche 09 Juin


Situé à Pescara, une station balnéaire au centre de l'Italie au abord de la mer adriatique.

Arrivée l'avant-veille, après 13h de route, les jambes était un peu engourdi ! Jour de course : un départ décalé à 12h30 pour ma vague M35 et une température de 27 degrès/91% d'humidité, autant dire que j'étais un peu endormi et pas trop la tête dedans, mais c'est pas grave paraît que ça se débloque après!

Le départ donné, nous sommes env. 270 dans mon groupe d'âge à nous élancer, 1.9k de natation en 1 boucle (triangle), il y a beaucoup de houle et me sent vraiment pas à l'aise, obligé de faire la brasse et lever la tête plusieurs fois pour reprendre mes esprits, arrivé à la 1ère boué (1/3 parcours) je suis très très loin de la tête, j'arrive petit à petit à reprendre un bon rythme et m'appliquer dans les mouvements et remonte peu à peu, je sors de l'eau alors 26ème ! je prend mon temps à la transition (faut que je travaille ça!) et enfile mes vieille chaussure d'entraînement (j'avais oublié les autre à la maison!) puis c'est parti pour 90k en une boucle sur un parcours vallonné (1120 D+, pris au gps) dans la région des Abruzzes, un petit souci mécanique (plateau voilé) m'obligeras à ne pas passer certaines vitesse, la route par endroit est un peu défonçé faut faire attention, il fait très chaud, oublié de boire serait fatal.. le parcours dans cette vallée est jolie, les jambes sont plutôt bonne et remonte beaucoup de concurrent mais ce sont des coureurs d'une autre catégorie parti avant ! je pose enfin le vélo après 2h45, à mon petit niveau de rouleur je suis satisfait ! on m'annonce 28ème de ma catégorie, j'entame alors la course à pied, 21k à effectué en 4 boucles, entre le centre ville et le long de la plage, il fait toujours très chaud.. la 1ère boucle se passe sans problème (3.55/km), puis après c'est le coup de mou... les jambes sont dure, obliger de m'arrèter à tous les ravitaillements et de boire en marchant, à la dernière boucle je suis surpris de voire très peu de monde avec 4 chouchous au poigné (synonyme de fin de course), les conditions météo n'ont était facile pour personne, (1h32 pour cette partie, très loin des 1h25 souhaité) puis enfin c'est la ligne d'arrivée !! , satisfait quand même de ne me pas être écroulé sur la course à pied, le temps peut très vite défilé ensuite.. 

 

13ème de ma catégorie et 73ème au classement général / 1600 partants.

 

http://agr.ironman.com/agr/en/pdfcertificate/107373c8-d160-11e2-af2c-08002742f8cc.pdf

je me présente au 'Awards Cérémony' le soir pour l'attribution des slots, dans ma catégorie, le roll-down fera que j'obtiendrais le dernier slot !


Synonyme de qualification pour les "Championnat du Monde 70.3 Ironman" qui se tiendront à "Las-Végas" le 08 Septembre prochain.


J'aurais aimé évidemment rentrer dans le top '10', ou pouvoir éviter le rool-down, mais difficile de mener de front un entraînement pour un half & IM quasi en même temps.. on apprend toujours de ces erreurs pour mieux avancer.. mais une première qualif fait toujours plaisir "


Place à une petite récup. de 10j dans un camping un peu perdu en haut d'une montagne calme et tranquille (si ça vous interesse il s'appel San-Giusto) au centre de la Toscane ; avant de pouvoir espérer arriver au bout de la prochaine étape.. le 'SWISSMAN Xtrème-Triathlon' dans déjà 3j...

 

http://www.franck-vuaillat.com/triathlon-running/iron-man/swissman


Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    joseph (jeudi, 20 juin 2013 15:58)

    Super recit et quelle aventure
    Merci franck de nous faire partager tout ca ...

  • #2

    Thierry VIÉ (jeudi, 20 juin 2013 20:23)

    Bravo Franck !
    s'agissant de tes problèmes mécaniques sur le vélo, je te trouve un peu provocateur sur ce coup là... En effet, utiliser un plateau "voilé" au pays du Pape quant on est membre du club de Lourdes, ça frise l'indécence... :-))

  • #3

    francky (lundi, 24 juin 2013 11:43)

    merci Thierry, je ne l'avais pas vu sur cette angle la ;-)